Informations électoral exclusives!

Chambéry : Un pas de plus vers la sécurité

Chambéry : Un pas de plus vers la sécurité
Partager
  • Partager

    FacebookTwitter
  • Le préfet de la Savoie, Pascal Bolot, le procureur de la République de Chambéry, Pierre-Yves Michau et le maire de Chambéry, Thierry Repentin, ont signé ce mercredi le premierContrat de Sécurité Intégrée de Chambéry.

    C'est un dispositif récent qui formalise des engagements de la part de l’Etat, du Parquet et de la Ville afin de répondre aux problématiques de sécurité et de tranquillité publique d’un territoire.

    Le contrat prévoit des engagements de chacune des parties jusqu’à 2026, fin du mandat municipal.

    Parmi les engagements pris par l’Etat :
    ▪️ Création de 10 postes de fonctionnaires de la police nationale supplémentaires
    ▪️ Soutien financier aux actions portées par la Ville via le FIPD (Fonds Interministériel de Préventionde la Délinquance)
    ▪️ Mise en œuvre de la sécurité du quotidien
    ▪️ Suivi renforcé des mineurs exposés aux risques de délinquance▪️ Partage de données et d’informations
    ▪️ Soutien aux actions d’aller-vers et à la médiation dans le cadre de la politique de la ville et du FIPD
    ▪️ Meilleure prise en compte des problématiques liées à la santé mentale
    ▪️ Concrétisation du projet de poste de police commun dans le quartier des Hauts-de-Chambéry

    Parmi les engagements pris par la Ville de Chambéry :
    ▪️ Actualisation de la stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance
    ▪️ Engagement de la police municipale sur des missions de proximité
    ▪️ Consolidation et développement de l’implication citoyenne via notamment des ateliers de proximité
    ▪️ Création d’un schéma directeur pour la vidéo protection à l’échelle de la ville
    ▪️ Création d’un Conseil de la Nuit et du Conseil de la laïcité et du Bien Vivre Ensemble
    ▪️ Signature du Contrat Local sur les Violences Sexistes et Sexuelles

    Parmi les engagements pris par le Parquet :
    ▪️ Mise en œuvre de la justice de proximité (accélération des procédures judiciaires, priorisation dans le traitement des troubles les plus importants, adaptation des sanctions pour les principales infractions)
    ▪️ Maintien du fonctionnement du Groupe Locale de Traitement de la Délinquance (GLTD) récemment relancé

    Entrepot du Bricolage